Field Recording

Le field recording est l’art de faire musique à partir d’enregistrements bruts. Ma définition du field recording, phonographie en français,  est celle d’un enregistrement non retravaillé dont il émane un caractère musical suffisamment fort pour être retenu.

Je ne pratique pas le field recording pour le field recording, mais je passe un grosse partie de mon temps à enregistrer toutes sortes de choses dans le but de réaliser des compositions électroacoustiques. Dans un second temps, à la réécoute puis à l’épreuve d’un long mûrissement une infime partie de mes enregistrements est classée en field recording et les autres me servent dans mes compositions. Mon seul critère de sélection étant la qualité musicale intrinsèque de l’échantillon enregistré.  Par “non retravaillé”, j’entends un échantillon soumis à de simples corrections de type mastering, léger filtrage, correction de la dynamique et coupe des imperfections comme les bruits de micros ou de vent. Tout enregistrement soumis à de forts traitements sonores et un lourd travail de montage bascule dans la catégorie de la composition.