Environnements Sonores

Durant les années 90, j’ai mené une pratique combinant arts plastiques et musique en proposant des environnements constitués de centaines de haut-parleurs procurant une expérience multi sensorielle aux visiteurs : tactile, sonore et visuelle.

Des sons de basses fréquences étaient diffusés de façon à faire entrer en résonance les matériaux contre lesquels les haut-parleurs étaient placés, selon un dispositif plastique prédéterminé : des centaines de haut-parleurs rigoureusement espacés d’un demi-mètre au pourtour d’une ou plusieurs salles au sol ou à hauteur d’oreille.

Projets

Environnements sonores 1 – 1989-91

Installations sonores réalisées à partir d’alignements de centaines de haut-parleurs. Phase de prémices, installation des premiers dispositifs.

Environnements sonores 4 – 1996-99

Installations sonores réalisées à partir d’alignements de centaines de haut-parleurs. Phase d’aboutissement sur la recherche d’effets sonores «tactiles» et réintroduction de compositions musicales sur des projets plus vastes.

Environnements sonores 3 – 1994-95

Installations sonores réalisées à partir d’alignements de centaines de haut-parleurs. Un cadre nouveau d’expérimentation renouvelle la démarche du projet, faire «parler» le lieu, ses matières par la résonance.

Environnements sonores 2 – 1993

Installations sonores réalisées à partir d’alignements de centaines de haut-parleurs. Renouvellement du contenu musical diffusé et exploration des phénomènes de masses sonores.