Tout est dans le nom : entre massage et musique, ce projet de Thierry Madiot et Pascal Battus se situe entre la musique électroacoustique pour la spatialisation, la musique concrète pour les sons et le massage pour l’effet physiologique de relaxation qu’il procure.

Ces petits objets sont froissés ou frottés entre eux de façon à les faire sonner tout en les déplaçant près des oreilles et autour de la tête de l’auditeur. Le concert est acousmatique, en ce sens que l’auditeur ne voit pas ce qu’il entend et de  concrets ces sons en deviennent vite abstraits.

Il s’agit d’un mini concert individuel d’une dizaine de minute qui vous conduit à l’ivresse et à la détente avec une grande économie de moyen, le tout tenant dans cette modeste mallette :

Plus que les sons eux-mêmes, ce sont plutôt les déplacements de ces sons qui créent un effet hypnotique et produisent l’aspect de relaxation. L’auditeur confortablement installé dans un fauteuil, généralement, ferme les yeux et se crée tout un film à partir de ces quelques sons.

En dehors de quelques séances privées j’ai participé avec l’équipe au séances suivantes :

– « Journée sans voiture » 22 septembre 2004, Mairie de Montreuil, massages à destination de l’administration sur leur lieu de travail.

– Festival « Waouh » Manège de Reims les 9 et 10 avril 2011

 

Pour en savoir plus :

Le site officielle des Massages Sonores.

Et puis ce projet n’est pas sans rapport avec celui de Tore Boe avec ses Acoustic Laptops.

 

 

 

 

 

Projets récents